Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Camille Ardanerre

Fondation SCP, Site-Aleph, couloir K-37.
Retrouvez-moi sur Twitter
Camille Ardanerre
Le compte-rendu d'une campagne de jeu de rôle entre copains.
C'est difficile de se détacher des souvenirs très forts vécus pendant une partie pour se mettre à la place du lecteur, si certains passages vous paraissent confus n'hésitez pas à poser des questions et faire des remarques :)
17
48
21
55
Défi
Camille Ardanerre
Les rêves sont parfois déconcertants...
6
5
0
4
Camille Ardanerre
Et si Scribay servait de couverture pour une organisation maléfique ?
13
28
7
2
Défi
Camille Ardanerre
Pour faire peur en une phrase, l'imagination du lecteur est un outil formidable
17
20
0
0
Défi
Camille Ardanerre
Un petit texte qui s'essaie autant à l'érotisme qu'aux sonorités et autres jeux de mots douteux...
13
15
5
2
Défi
Camille Ardanerre
Digression sur l'art, sans queue ni tête mais j'espère bien marrante.
4
25
1
2
Défi
Camille Ardanerre
Sur le coup j'avais plutôt envie de pleurer. Mais quand on y repense c'est marrant.
C'est quand même un exploit de se retrouver coincée dans le V&A !
5
10
20
2
Défi
Camille Ardanerre
En quête d'amour mais honnêtement
9
10
2
0
Défi
Camille Ardanerre
Une petite histoire, mirifiquement désopilante et infernalement éxagérée.
5
7
1
1
Défi
Camille Ardanerre

Cette nuit-là j'ai ouvert la porte.
J'étais en train d'étaler de la peinture sur un lavabo quand je me suis rendue compte que je rêvais. Non pas à cause de la fleur absolument horrible que j'avais tracé en vert pomme sur fond doré avec mes doigts. Ni même qu'il y avait de la moquette par terre ou que j'avais changé de sexe, ce qui est somme toute plutôt banal dans un rêve...ou dans un de mes rêves en tout cas. Non, c'était la présence de mon petit frère.
Je l'ai regardé, il m'a regardé, il a commencé à dire quelque chose... J'ai tourné les talons en lui balançant un "t'es pas réel c'est un rêve" des plus lapidaires.
Et j'ai ouvert la porte. J'ai pensé de toutes mes forces à une minuscule pièce noire qui constituait un refuge pour ma petite bande d'amis, quand l'inspiration manquait en cours d'arts plastiques. D'ailleurs quand je suis rentrée l'une de ces amies était là, assise sur le canapé. Sauf que la petite salle ne comportait pas de canapé normalement. Elle n'avait pas non plus de baie vitrée. Je perdais le contrôle de mon rêve.
J'ai fait un effort de concentration en plongeant mon regard dans le miroir posé dans un coin. Lui au moins était exactement semblable à sa version réelle.
《Salut.
La voix de mon amie a répondu de derrière mon dos.
- Salut.
Quelle conversation passionante. J'ai touché le miroir du doigt.
- À ton avis, je peux le traverser ?
- Bah non, c'est un miroir normal. 》
Ah, logique en effet. J'ai à nouveau tâté la surface, déçue. Le miroir a basculé et est tombé tristement. Il ne s'est même pas cassé, nouvelle déception.
J'avais de plus en plus de mal à rester maître de mon rêve. C'était comme essayer de retenir de l'eau avec les doigts. Les murs noirs sont devenus blancs, la peinture s'est envolée en prenant la forme d'oiseaux. Il n'y avait plus personne sur le canapé.
J'ai observé la pièce et la rue en contrebas. Il était temps de repasser les rênes.
J'ai à nouveau glissé dans les replis de mon subconscient.
2
7
5
2
Défi
Camille Ardanerre
Cette œuvre ne dépassera pas l'introduction (heureusement !)
8
5
0
0
Défi
Camille Ardanerre
Un livre quand on ne le lit pas, c'est super intéressant.
5
6
0
1

Chargement...

0