Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Aceep

Paris.

Je suis idéaliste, fervent défenseur de la justice, incapable de laisser quiconque dans le besoin. J'ai toujours mille et unes idées qui me traversent l'esprit.

On pourrait me comparer aux deux faces d'une même pièce avec une face douce et féérique qui produigue autant de joie que possible, et une autre sombre et chaotique.

Sur Instagram : https://www.instagram.com/aceep_s_world/

7
œuvres
5
défis réussis
43
"J'aime" reçus

Œuvres

Aceep
Un petit receuil de poésie, mélange de ces petites choses bienheures auxquelles nous ne prêtont plus attention, de ces douleurs inommables qui nous assailent parfois sans crier gard et de petites digressions qui ne font qu'alimenter la réflexion sur notre monde et son fonctionnement. En résumé ? Un morceau d'âme couché noir sur blanc.
22
20
0
2
Défi
Aceep
Micros nouvelles en rapport avec une image
8
4
0
0
Défi
Aceep

Le vent soufflait une douce brise tiède, caractéristique du printemps qui s'installait lentement sur toute la région. À perte de vue, de hauts sapins et autres conifères se dressaient fièrement aux côtés des différents hêtres et chênes. Peu à peu la nature reprenait ses teintes vertes après un hiver de froid intense. Le ciel bleu parsemé de nuage d'un blanc éclatant surplombait le tableau, lui conférant clarté et beauté. Au centre de la forêt s'élevait une colline recouverte d'herbe où poussait un majestueux cerisier, vieux de plusieurs siècles, sur lequel apparaissait déjà de sublimes fleurs blanches qui donneraient, une fois le temps venu, de délicieux fruits. À plein poumon, on pouvait respirer l'air pur qui semblait libérer le corps de toutes les tensions accumulées durant l'année. Quelques timides rayons de soleil se risquaient parfois de derrière les nuages. Ainsi, ils réchauffaient l'atmosphère donnant à la peau la délicieuse impression de chaleur qui s'immisçait au plus profond de chaque être, apaisant chaque muscle, engourdissant l'esprit. Debout tout là-haut, rien ne semblait pouvoir m'atteindre, protégé pour par une nature fertile, forte et immortelle. Mon coeur battait la chamade, éblouit par tant paix, des heures je pourrait rester là a observé ce monde immobile et innocent, pure de toute cruauté. L'admiration naissait au fond de mon coeur devant un spectacle si merveilleux. La nature possédait ce que j'avais toujours désiré : la stabilité. Cette sensation de liberté qui inondait chacune de mes veines qui battait le rythme au son de ce silence intacte. Des frissons parcouraient tout mon corps, j'aurais voulu rester là éternellement, garder à tout jamais en moi ce bien-être infini.
5
2
0
1

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

J'écris pour transmettre des émotions et des idées, que je ne saurais exprimer par la parole.

Listes

Avec Livre de poésies, Haïkus hors saison, L’Héritier, T.1 - Le jeu des rois...
0