Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de 2227611194174707

Noé See

lyon.
Retrouvez-moi sur crocpixel.com|Facebook
6
œuvres
0
défis réussis
1
"J'aime" reçus

Œuvres

Noé See


Le corps transpirant  des suites d'un début de déménagement, une jeune femme va dans sa salle de bain ouvrir l’eau pour un bain bien mérité. En attendant elle  s’installe dans un fauteuil de son appartement, pris un cahier, usé de mots  et songea la plume a la main.
«  Comment de telles idées ont pu me venir ainsi à l'esprit aussi tôt ? Alors que je n'étais qu'une enfant de sept ans j'écrivais déjà des romans qui portaient des noms assez spéciaux. Le plus long que j'aie écrit vingt-trois pages et s'intitulent «Homme assassin » .A cet âge j'avais déjà les idées noires et pourtant je n'ai pas le souvenir d'avoir été dans une mauvaise vie, bien au contraire. Mes deux parents étaient amoureux, je vivais dans une grande maison, mes résultats scolaires étaient exemplaires. Mon sourire rayonnait chaque jour. Bon il est vrai que j'ai toujours été attirée par les évènements catastrophiques, les meurtres, attentats et autres faits violents, mais pas à cet âge.
Lorsque l'on déménage sa maison d’enfance, en général on trouve des poupées, des jouets, des journaux intimes, rarement des livres emplis  de haine. Faut-il croire que j’étais une enfant bien consciente de la réalité ? En 2017 la vie était pourtant paisible lorsqu'on vit à Strasbourg.
J'ai toujours eu un problème avec l'orthographe de mon prénom, dans mes petits écrits de jeunesse j'écrivais mon nom « Chivonne » à la place de « Schivoan ». C'est ça quand on a des parents qui se décarcassent pour un prénom qu'ils jugent original. Notre joli petit nom Alsacien qu’était Drezler nous venait de mon père, Alan. Il avait accompli ses rêves en devenant un médecin aillant par le mérite une grande renommée. Il a sacrifié sa jeunesse à ses études. Il fut d'autant plus comblé lorsqu'il rencontra ma mère, Meredith Rabbian, à cette époque. Elle était une de ses patientes. « Ces yeux-là, ma fille, m’ont charmé » disait-il. Un excellent médecin mort d'un tragique accident qu'un incompétent n'a su opérer à temps. Heureusement que maman n'a pas vu cela. Elle, qui a toujours été à ses côtés aurait je pense tout fait jusqu'à tremper ses mains dans du sang pour que son bien aimé soit soigné dans les plus brefs délais et dans les meilleures conditions. Mais elle est mieux là où elle est, quand la maladie devient trop oppressantes sur sa vie je pense que la mort est la meilleure solution. Meredith, était une photographe de rue, une mère idéale,  et c'est à soixante-six ans quelle perdit son souffle.
Quand j'ai passé le seuil de la maison ce matin tous mes souvenirs sont revenus ; j'aime, enfin j’aimais cette maison. Je suis heureuse de savoir que mes parents sont restés ici toute leur vie, leurs âmes sont toujours dans les murs.  Mais bon c'est le passé, ils sont décédés et j’ai fait ma vie , a présent je travaille à la gendarmerie de la ville . Cette maison est bien trop grande pour moi et mon célibat. Mon appartement me convient bien . Et puis le passé appartient au passé , il est temps de laisser la clé sous la porte et d'avancer. J'ai attendu six mois pour prendre ma décision et c'est fait, je la vends. C'est une belle maison qui va partir assez vite .Une demeure se trouvant à quelques mètres d'un étang, dans une calme campagne d'Alsace. Il y a des grands prés tout autour  et une forêt non loin .La maison de rêve. »
Schivoan se rappelle que sa baignoire se remplit, elle pose alors violement son journal sur le fauteuil. Tout en marchant vers sa baignoire elle retira son haut violet  et déchiré, retira son soutien-gorge bleu en dentelle, son pantalon noir et son tanga semblable à son soutien-gorge. C’est ainsi ,nue qu’elle alluma la télévision se trouvant face à sa baignoire. La jeune femme brune s’enfonçe alors dans un nuage de mousse et de bulles de savon.
Dans l’écran défile des images de l’actualité assez choquantes sur un meurtre. Une femme, Kenzi Hipe fut dernièrement assassinée froidement par Eric Gramaz. L’homme est toujours en fuite. La journaliste rappelle que ce meurtre est semblable à quinze autres meurtres commis ces deux derniers mois. « Des femmes sauvagement attrapées dans des magasins, assassinées puis violées, une seule sur les trois dernière a été identifiée, c’est Kenzi Hipe , elle travaillait dans un club de striptease . Quant aux deux autres femmes leurs corps est trop abimé pour être identifiés nous attendons beaucoup de la gendarmerie qui pour l’instant … »
L’écran devient noir, et c’est armé d’une télécommande que Shivoan éteint la télévision puisque elle ne veut pas que son travail la rattrape lorsqu’elle se prélasse dans son bain fumant.
0
0
0
36
Noé See

« Paris 21 Août 2999.

L'Homme, la pire invention de Dieu mais aussi la meilleur est aujourd'hui menacée. Personne ne veut entendre ma voix à ce sujet-là, je suis victimes de critiques, de jugements et d'insultes .Si ces mots sont eux aussi victimes de censures j'espère que dans le peu de personne qui lira ces phrases me croira, ne me jugera pas et suivra mes conseils .N'avez-vous jamais remarqué lors de ces deux dernières années des nuits étranges. Ça ne vous ait jamais arrivé de vous réveiller en pleine nuit sans raisons d'avoir des frissons et ensuite de vous rendormir juste après ?Vous n'avez jamais eu l'impression d'être sans cesse observé ou épié , que tous vos faits et gestes sont observé et notés ?N'avez-vous jamais pensé que votre destin était déjà écrit et que vous n'étiez qu'un simple pantin dans un gigantesque théâtre de marionnettes ?Dans à peine 4 mois nous commenceront le vingt deuxième siècle. Vous aurez la preuve formelle que tout ce que je vous dis est vrai.

Depuis des millénaires un nombre incalculable d'hommes et de femmes sont mort assassiné pour leur dixième art. Ils étaient brûlés vifs sur des bûchers pour la pratique de la magie .On aurait dû les laisser en vie et les remercier ainsi que les encourager, c'est grâce à eux si nous sommes encore en vie aujourd'hui, si vous avez tout ce que vous avez , votre maison , votre chère téléphone projecteur , vos ailes magnétiques ainsi que tous vos biens, votre richesse , c'est grâce eux si vous avez tout ça .Pendant des centaines d'années ils ont utilisés et psalmodier des formules de protection pour eux , vous et leurs progéniture. Ils ont vu arriver avant que ça ne se produise les catastrophes qui ont touché notre belle planète. Ils ont anticipé la survie de milliards de personnes en les faisant fuir les continents qui allaient disparaître et on fait des réserves d'énergies diverses pour parvenir à survivre face à la disparition du pétrole. Ne rigolez pas, ne secouez pas la tête en pensant que je suis folle et que ma place est dans un hôpital psychiatrique, vous en faites partis , ces gens étaient vos ancêtres et à présent il n'y a plus personnes qui protège l'humanité .La magie proprement dit a été salie depuis des générations et des générations, elle était imagée et infantilisée par les médias au début du millénaire , c'est aux alentours des années 1900 que les cinéastes faisaient des films et des dessins animés sur les écrans ( les ancêtre des luminoviseurs) à propos la magie, la sorcellerie. C'est devenu une mode que tous les réalisateurs se réjouirent de faire des films « fantastiques » ou de « science-fiction ».Si la Terre a survécu lors de cette montée de la moquerie et de l'indifférence pour ce noble art c'est grâce aux pays défavorisé comme anciennement les pays de l'Amérique du Sud ou de l'Afrique, qui depuis les années on le sait tous, la moitié de l'Amérique du Sud a été envahis par les armées australiennes fuyant leur île qui se noyait et massacrant les populations de ces terres. On sait aussi que l'Afrique a été submergée par les eaux de la Méditerranée ainsi que l'océan Atlantique et l'Indien. Depuis, plus assez de personnes ne se soucient de cet art sérieusement et il est malheureusement trop tard pour s'en soucier. Il est évident que vous êtes en train de lire cet article avec un petit sourire en coin et que vous vous moquez bien de moi et de mes histoires « futiles » mais quand dans les prochains mois vous verrez votre paradis de béton, de métal et de lumière se transformer en enfer de flammes vous re-penserez peut-être à ces mots et à moi qui ai essayé à plusieurs reprises depuis 2956 de vous prévenir des dangers. Mais nos pères étaient trop bêtes pour écouter les originaux .Ceux qui sont étranges ne sont pas forcément bêtes et stupides ils ont autant d'importance que vous et moi. Il est actuellement trop tard pour renverser la vapeur. La Terre tel que vous la connaissez aujourd'hui, plus ou moins tranquille et paisible va disparaître ou du moins se transformer. Vous saurez ce que c'est d'être expulser par des plus riches que vous des plus forts que vous, vous allez souffrir .Mais ne vous plaignez pas car de nombreuses personnes ont essayé de vous prévenir et de vous sauver mais vous avez fait la sourde oreille et cela même quand c'était vos parents. A présent il est trop tard. J'ai écrit cet article afin de vous sauver et que les quelques-uns qui seront assez intelligent pour m'écouter sauront suivre mes conseils. Il est possible si vous réagissez sous quelques heures de vous sauver mais la fin a faim et elle n'attend pas. Si vous voulez vivre en sécurité pour un petit moment allez dans les lieux le plus calme de la ville et à l'endroit où il y a le plus de monde. Une porte sans nom sera à votre disposition. Qui je suis pour vous protéger ainsi ?? Ce n'est pas très intéressant de savoir cela car je serai bientôt morte, les forces de l'ordre vont sûrement m'arrêter et m'ôter la vie pour ce texte alarmiste. Je veux vous prévenir au risque de ma vie .Mais pour ceux qui seront assez intelligents pour m'écouter et se sauver, évitez je vous en supplie de m'appeler Jésus ou d'être comparable à lui car je ne suis pas un enfant divin qui a sauvé l'humanité, Je suis comme vous, un homme, une femme, un enfant, un vieillard un ou une ado. Je suis vous , je suis lui ,je suis elle, votre mère ou votre père ,votre frère ou votre sœur, votre voisin ou votre patron , mais aussi votre chien ou votre chat , je suis tout ce qu'il y a de plus ordinaire .Vous saurez dans les journaux dans quelques jours qui je suis, si je suis arrêté pour avoir tenté d'affoler la population de la plus grande ville du monde vous verrez une belle photo de moi avec des menottes sur laquelle j'essaierai de sourire . Mais ma mort et mon article, ce n'est rien face au danger de demain

L.S »
0
0
27
44
Noé See

La face inconnue d’un monde simple …
La neige pure, éclatante et silencieuse, tombait abondamment sur les paysages savoyards. Le sol, ainsi  vêtu de son manteau blanc laissait s’échapper des odeurs givrées d’hellébore : Une odeur discrète se mêlait aux fragrances des sapins rassemblés par centaines, comme pour se réchauffer .La nature avait opéré un miracle, la forêt  entourait  une vaste étendue de prés .Vu du ciel, ce paysage pouvait être comparé à un œil dont la pupille était un petit village planté au milieu. Cette part de la Savoie, exprimait différents visages au fil des saisons : un panaché de verdures  slalomant entre les arbres renaissant au printemps, un dégradé vert sauge et roux en été, un désert doré en automne pour finir avec un œil contrasté en hiver.
Le village, lui, qu’importe la saison restait fidèle à son image médiévale. Ses allures rupestre donnait l’impression d’un retour dans le passé, quelques siècles auparavant, les maisons étaient toutes agglutinées les unes aux autres, faites de pierres brunes et jaunâtres. Quelques personnes, des paysans pour la plupart s’étaient éloignés des cités bruyantes et encombrées pour se replier dans la nature. La Duchette, ce village qui paraissait loin de toutes civilisations, était pourtant à quelques kilomètres d’une ville. Ce dernier a longtemps été surnommé «  les villages des fous ». Les raisons de cette nomination étaient dues au fait que très souvent des évènements étranges soi-disant, se déroulaient en ce lieu, et que les exclus des villes (les sans-papiers, les malades, les plus pauvres ou les solitaires) trouvaient refuges auprès des habitants de la Duchette. C’est un surnom qui a fait couler beaucoup d’encre et quelques larmes parfois, puisque lorsque certains des habitants, qui souhaitaient changer d’horizon et aller, ou retourner en ville se trouvaient comme piégés par cette réputation. Les villageois vivaient donc en autarcie et se contentait des produits de l’agriculture et de la chasse. Leurs conditions de vie a fait qu’une certaine solidarité est née entre les villageois. Ils veillent tous les uns sur les autres, comme s'ils faisaient partie de la même famille, ou d’une secte pour certains. Tous savaient tous des uns et des autres mais il y avait bien une chose qu’ils ignoraient, c’est pourtant ce qu’ils connaissaient le mieux : leurs lieu de vie.
Depuis deux décennies, très peu de personnes avaient emménagé dans le village, était-ce dû à la réputation, à l’ignorance de son existence,  d’autre raison, nous n’aurons jamais la réponse .Mais lorsque une personne venait à emménager   tous les villageois se démenaient pour que le ou les nouveaux arrivants se sentent bien, et reste.  Néanmoins, malheureusement, les nouveaux ne devenaient jamais des anciens, le record a été de cinq mois. Depuis tout un chacun se satisfaisait à dire que le village était maudit.
Cette année, pour la toute première fois une famille emménagea, elle venait de la capitale. Celle-ci cherchait à se retrouver,  à redonner un sens à son existence après une effroyable tragédie.
Au moment  de leur arrivé, ils ont été confrontés à un grand nombre de regards et de questions indiscrètes. Les villageois, ne comprenait pas véritablement comment une modeste famille de Paris pouvait avoir l’idée d’emménager dans leurs prison honteuse.
1
6
26
7

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

pour vivre
0