Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Nicolas Bottin

Philosophe comme tout à chacun ... Nicolas Bottin est né le 31 août 1978 au Nord de France.

Mais penser, penser, penser, il aime penser mais trop ça devient un problème.

Il s'adonne donc à l'écriture comme une thérapie afin de coucher sur le papier ses émotions et sentiments plus facilement.

C’est vers l’âge de 18 ans par là que Nicolas a fait une drôle de remarque à un ami, ils étaient tout deux en voiture et Nicolas était assis au volant ...

Quand tout à coup car il aime refaire le monde par la réflexion comme tout bon citoyen et le défaire, Nicolas a dit : « Quand je réfléchis, j’ai des images devant moi, non pas comme un miroir mais comme une simple matière à réfléchir, un poids visuel ».

Bref l’ami ne l’a pas compris car il pensait différemment... Il a du se dire « qu’il se faisait des films »... Vous, lecteurs vous le comprendrez à la fin de cette biographie ...

L’inconscient travaillait déjà... Puis les années passèrent ou Nicolas a enchaîné différents petits boulots et pendant une dizaine d’années il a travaillé comme conducteur de car. Puis c’est en 2013 ou Nicolas a rencontré un poète, troubadour qui lui a sortie différentes créations oralement avec tant de justesse, Et ! c’est à ce moment précis que ce poète lui a donné le goût de l’écriture ainsi que le moyen de mettre des mots sur son mal être.

Un réveil d’une passion sans aucun doute ... Parce que Parallèlement à ces rencontres Nicolas est tombé malade psychologiquement depuis ses 19 ans ... Donc, d’autant plus grand son intérêt grandissait pour l’écriture qui se développait intérieurement afin de guérir émotionnellement.

Ça devenait envahissant qu’il ne vivait que pour l’écriture afin d’arracher son mal être, ensuite une fois le noir des mots remplissant la feuille, il se sentait soulagé ...

En est sortie de son cœur deux nouvelles au sujet d’un petit héros qu’il a appelé « Véritable » en auto-édition sur Amazon. De nos jours tout est possible ! Avant ça il a écrit un petit essai, moins bon à son avis ainsi que quelques petits poèmes... (Titre : Deus Corpum Minae, je creuse le corps de l’univers. 2013).

Nicolas est passionné d’alchimie, il a un groupe avec 4600 membres environ sur Facebook (Alchimie, spiritualité moderne), ou il a donc dédramatisé naturellement son problème de santé par un traité d’alchimie disponible aussi en livre papier ou kindle.

Son problème est l’hallucination visuelle et auditive. Nicolas ne croit pas en la médiumnité communément appelé, il pense différemment.

C’est donc naturellement qu’il doit se reconvertir par l’écriture. « Le temps au temps » comme dirait l’autre...

La spiritualité aide dans les moments sombres...

Nicolas est solitaire et n’appartient à aucun courant de pensée sauf à l’esprit familial qu’il aime tant ...

Donc il exprime sa vision de l’alchimie qui est simplement l’écoute quand on entreprend un livre de ce genre... L’utilisation de l’ouïe tout simplement qui équilibre les sens et permet la compréhension...

Pour continuer cette petite biographie, reparlons du moment où est évoque cette phrase prononce au début de ce texte, Vous vous souvenez ? La phrase déclencheur de son envie d’écrire inconsciente qui s’était établie à 18 ans et qu’il n’a pas suivie à l’époque, que « Véritable » prenne vie, et devienne un film, et, parallèlement il a rencontré Le cercle ⭕️ Provence Scénarios, c’est alors qu’il s’est dit que c’était possible d’être scénariste... L’importance est de découvrir ce pour quoi l’on est fait puis de l’exploiter pour s’y épanouir, c’est une graine en soi qu’il faut éclore par la volonté. En ce qui concerne Nicolas c’est la passion de l’écriture qui l’emmène en voyage tous les jours avec désormais des images qu’il transmet sur papier pour faire de belles histoires, des histoires de cinéma, c’est son souhait ...

4
œuvres
2
défis réussis
12
"J'aime" reçus

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Pour transmettre une recherche infini, celle du vocable parfait !
0