Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

L.B. K

Retrouvez-moi sur Facebook

Œuvres

L.B. K
La prophétie unique de La Mère se mit en mouvement des l’instant de la Création, voici ces mots fidèlement retranscrits :

« Ses yeux identifièrent dans les Cieux ce qui surviendra.
Supposant qu’il s’agissait de son choix, le temps d’un seul pas elle franchira.
De sa main, le cheminement de ses fils La Gardienne du continuum esquissera.

Ainsi trois mille années seront passées, et s’éveillera la quintessence de la Trinité.
Les princes effaceront l’humanité, pensant apporter la félicité.

Nés de leurs interventions, les démons seront légion, et comme la peste ils se dissémineront.
La volonté de leur Père, avec hardeur ils exécuteront,
D’un bout à l’autre de la Terre, la désolation ils sèmeront.

Sans relâche, les Darck lutteront.
À la fin de l’avenir écrit, la création ils mèneront. »

Plonge dans l’introspection identitaire, mêlée à la soif de pouvoir. L’ensemble guidé par l’instinct de survie.
Tu vivras une errance épique, intensifiée par un univers familial à forte personnalité, exposant des tendances sociopathes assumées.
56
28
1418
118
L.B. K
Petite pensée d'un dimanche après midi solitaire.
2
0
9
2
L.B. K

Boradway, New- York, 2025

 Abadon Guérite, excellent comédien, chéri du Tout-New York, arriva sur scène, confiant en son génie artistique. Pour les deux heures trente à venir l’interprète s’effaça entièrement, cédant volontiers son corps à Raoul. L’illustre personnage succomba sur-le-champ aux obscurs tourments de l’amour obsessionnel auxquels les écrits de Gaston Leroux l’avaient condamné. Abadon Vivait ce triangle passionné, comme le stigmate coutumier de l’amère souffrance du fiancé incarné. Il se nourrissait avidement des acclamations de son public, saluant son indéniable talent. Transmettre parfaitement l’émotion sincère de l’instant, lui prodiguait la force d’affronter vaillamment, performance après performance, ce foutu Fantôme de l’Opéra
 Le rideau tomba en silence. La standing ovation si prévisible éclata. Abadon Guérite se réincarna, et partagea volontiers avec la troupe, non pas une ni deux ou trois, mais bien quatre fois le nectar divin qu’était la clameur fracassante des spectateurs.
Ce soir, pour la première la toute première fois en trois ans, il était le dernier. Il eut l'impression de dire aurevoir à la scéne, à la comédie et fatalement à sa vie. Le comédien rentra seul, ce qui n'était pas commun non plus.

9
6
48
4

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Peut être pour fantasmer une vie moins humaine.

Listes

Avec Le livre des femmes ( résumé et synopsis), Il était une fois, Le livre des femmes (ou Les lucifériennes), Le don d'énergie, Le carnet, Numyrhis : Partie 1 Projet Trimondes [V2 bis], L'alliance de l'espoir - Tome 1: Le Gardien d'Exiwor (terminé), AESIR I - Les Dieux de Pierre [TERMINÉ], Fuite en avant, Liz...
Avec L'éveil d'une Reine (terminé), Beyond lights and shadows, Loïs...
0