Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Marie Smorta

La Louvière.
j'écris ce qui me démange à l’intérieur
23
œuvres
0
défis réussis
110
"J'aime" reçus

Œuvres

Marie Smorta


Barre toi et ne reviens pas

Bonsoir, j’aimerais vous parler d’amour pour pas changer
Vous voyez parfois je me sens vidée mais j’ai quand même besoin de pleurer
Ça peut paraître un peu cul-cul un peu nunuche un peu niais
Mais arrêtez de vous mentir, c’est juste humain et tout le monde le sait
________________________________________________________________________________________________________

Je voudrais que tu me prennes par la taille en me disant que je suis magnifique
Que tu m’apprennes à faire l’amour parce que je sais pas trop comment faire
Que tu finisses par t’excuser parce qu’y a qu’à ça qu’on est doué
(Je veux qu’on se mélange pour ne plus jamais se quitter)
Mais t’inquiète pas quand je dis jamais je parle pas de l’éternité.



Enterrer tous ces mots qui sonnent faux
Enterrer tous ces mots qui donnent chaud
Enterrer ma peine, enterrer mes larmes
Hurler au nom de qui veut l'entendre
Que je m'enterre car je ne suis plus à prendre

- A tous ceux qui croient en l'amour priez pour qu'on ne vous entende pas

J'ai mal au cœur mal au ventre
Je me sens mutilé, humilié
Comme si on m'arrachait les tripes à vif
Ca fait mal c'est brutal
Ca urge ça déborde de partout
C'est des goûtes de sang dans la bouche
Des goûtes de temps
C'est tellement noir tellement hostile
Puis c'est trop tard ça dégouline

________________________________________________________________________________________________________

Je m’adresse à toi une dernière fois si tu le veux bien
Ça y est, c’est terminé
Je suis pas tout à fait remise je t’avoue, en fait pas du tout
Mais je sais que ça ira
C’est comme ça, on s’en remet tous un jour alors pourquoi pas moi ?

Les mots sont précieux (comme les sentiments) on essaye de les cacher et de ne jamais les dévoiler mais le temps fait que tout se sait finalement.
J’ai plus peur, enfin si énormément mais tu vois ce que je veux dire
Je fais juste un pas en avant
__________________________________________________________________

(Bonjour, on ne se connait pas encore mais je t’en supplie embrasse moi fort)
(Le dernier regret tu dis?)
10
11
6
1
Marie Smorta

- Et si dans tes nuits tu rêves encore de moi, je t'en supplie ne m'oublie pas

Je reste bloquée, figée devant les touches de mon pc
J’ai décidé d’écrire ce soir
C’était mieux avant, quand je griffonnais dans mon vieux cahier taché de larmes et grouillant de ratures
D'ailleurs,
Envie de pleurer là tout de suite
Ca me déchire de me souvenir
J'ai jamais su faire de choix, du moins pas les bons
A chaque fois je me défile
Je détourne vos filets en me les prenant en pleine face
J’ai jamais été très réfléchie non plus
Enfin ça c’est pas de ma faute j’imagine
On devient tous quelqu’un

Et moi je suis tombée sur moi
________________________________________________________________________________

( Gribouillis d'un soir il est tard : j'ai mal de me dire que je m'accroche si vite )

Je perds mes mots j'en dis trop
J'oublie les rimes les belles sonorités
Beaucoup trop triste beaucoup trop crevée
Mes cernes se superposent au rythme de mes larmes
Trop profond trop bleu ça me pète les yeux
Mes dessins et mes textes puent l'amour, la haine et la tristesse
Juste pour m'achever je vais pas le cacher

Mais tu sais quoi aujourd'hui comme demain sont des jours incertains, la vie te réserve des tas de choses que tu peux parfois apprécier parfois redouter alors je vais juste me laisser aller à la cadence de la houle sur le sable, j'attendrai de me faire submerger par sa beauté.


Je me sens revivre en ce matin de juillet mais je sais toujours pas de quoi demain est fait
Alors tu m'excuseras
( J'espère )
9
8
8
1
Marie Smorta


J’ai dompté la nuit
J’ai dompté le jour
J’ai dompté la peine
J’ai dompté l’amour
_______________________________________________________________________________________________________
En vrai j’ai rien dompté, je subis juste les atrocités de la vie voilà tout
J’ai jamais eu de chance et j’en aurai surement jamais
Tu vois bien que mon corps meurtri va bientôt s’effondrer mais tu continues à me tuer
J’ai mal, tu peux pas savoir comme physiquement ça me fait mal toutes tes conneries
Tu te rends pas compte à quel point tu me détruis
J’en ai marre, je peux pas m’empêcher de me demander si demain ça ira, si demain peut être j’irai bien, et si c’était ce soir la dernière ? Je me suis souvent posé beaucoup de questions, j’ai déjà imaginé 3000 scénarios possibles pour mettre fin à mes idées mais je suis pas comme ça parallèlement. Moi je suis amoureuse, amoureuse de la beauté du monde, je m’émerveille pour un rien et je hurle autour de moi que la vie mérite d’être vécue.
Mais je suis surtout amoureuse de toi et le problème tu vois il est là
C’est triste à dire normalement quand tu parles d’amour à tes gosses tu leur promets le bonheur sans fin mais finalement la réalité te rattrape
Moi pour le coup elle m’a plaquée au sol, elle m'a défiguré et me tabasse sans pitié

J'ai juste envie de ta peau, de ton corps et ta chaleur
Qu'on puisse oublier la limite de notre espace et se créer celui qu'on a temps mérité


6
5
5
1

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

me libérer d'un poids et faire ressentir des choses
0