Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

David Verneyre

Nantes.
Retrouvez-moi sur Twitter
3
œuvres
1
défis réussis
28
"J'aime" reçus

Œuvres

David Verneyre
Un hiver nucléaire décime l'humanité depuis plusieurs années. Au sein d'une communauté de survivants retranchés au cœur d'un volcan, une jeune scientifique trouve le moyen de produire facilement une grande quantité d'énergie. Alors qu'elle souhaite améliorer les conditions de vie de ses congénères, les dirigeants du complexe, des militaires envoyés par le Gouvernement, souhaitent utiliser sa découverte pour réaliser leurs sombres projets de conquête spatiale.
Menacée par la famine, le froid et l'intensification des radiations, le pire ennemi de l'humanité pourrait finalement bien être les humains eux-mêmes...

Précisions :

Les 8 premiers chapitres de Nouvelle Ère ont été publiés chaque semaine entre le 11 mars et le 19 avril 2018 sur les pages Facebook et Twitter de @VotreRecit. Le récit se poursuivra avec une 2ème partie, mais a entre temps laissé la place à d'autres textes : Le Grimoire Du Temps Perdu, Lucyfer et L'Arbre Magique et L'Orée des Ombres, tous bientôt disponibles sur mon profil Scribay (ils sont sur Wattpad en attendant) !
7
2
0
32
David Verneyre
Série de textes courts présentant la création d'hommes-machines par une organisation gouvernementale.

Chaque épisode a été rédigé à partir d'une image du compte @archillect sur Twitter, relayée par l'excellent @keoauteur qui permet à des auteurs de libérer leur créativité chaque jour autour de micronouvelles !
13
2
1
11
Défi
David Verneyre

Eh merde, je me suis encore assoupi ! Première chose : je vérifie que rien n'a bougé. A priori c'est bon. Tout est en ordre. Je suis quand même en mauvaise posture. L'autre enflure n'a jamais été aussi près de gagner.

Il resserre son étreinte comme jamais. Je lutte comme toujours. Le bon côté des choses, c'est que cette microsieste, imposée bien malgré moi par la fatique d'une si longue et si complexe bataille, semble m'avoir fourni le regain de force dont j'avais besoin.

J'envoie tout ce qu'il me reste d'énergie pour le repousser. Je sens qu'il fatigue à son tour. Ca recommence à grossir. Andromède a bien failli y passer. Ca m'aurait fendu le coeur. Je donnerais si cher pour que la Voie lactée prenne sa place en bordure d'univers et soit la première à subir le chaos si je devais faiblir.

Là-dedans il y a quand même la seule espèce de l'univers tout entier à oeuvrer de sang-froid pour la destruction de son écosystème. Et c'est à cause d'eux que je dois lutter. Le chef m'accuse d'avoir merdé. J'ai beau lui dire que c'est une goutte d'eau souillée dans un océan de merveilles, il ne veut rien entendre.

« Je dois tout effacer, c'est le protocole. »

Le protocole suppose pour chaque créateur de devoir entamer un bras de fer avec son contremaitre. Or ce dernier tire sa puissance des imperfections de l'univers condamné . C'est ce qui permet de faire le tri.
Pour être honnête, je pensais sauver le mien sans trop de difficultés. Finalement, jamais je n'ai vécu exercice si difficile. Comment ces bestioles, si infinitésimales, auraient-elles pu être suffisemment néfastes à l'échelle de toute une structure pluristellaire, pour donner tant de force à mon adversaire ?

En attendant, je refuse de perdre. Une idée me vient. Ils veulent se suicider ? Je vais les y aider. Qu'elles disparaissent ces vermines !
Le virus semble faire effet, car en un claquement de cil, je sens un relachement inédit du supérieur. J'en profite pour enfoncer le clou et le battre à plates coutures.
Mon univers est sauvé.



8
7
3
1
0